Sun. Jan 17th, 2021

8 thoughts on “Décomposition de la coalition FCC-CACH: Émile Bongeli exhume « la déraison » de Néhémie Mwilanya.

  1. Article très bien construit et écrit. Malheureusement l’attachement au juridisme ne fait pas partir de l’ADN du FCC et est trop récent pour être crédible. A diagnostic erroné, traitement infructueux…

    1. Le juridisme puéril des politiques congolais est honteux. Cest un fait. Mais le vrai problème c’est la légitimité issue des urnes. Cette question doit être réglée à l’avenir. Si non on n’est pas sorti du ghetto.
      Pour le reste le PPRD – FCC ne pouvait que s’écrouler car manque de réel assise populaire. Il faut se le dire! Le FCC est incapable de mettre les gens à la rue. Et face à la masse de l’UDPS, à ses “idiots utiles” et au populisme issu de 37 ans de lutte acharnée, il n y avait que l’échec comme seule alternative.
      J’aimerais dans ce pays entendre plus des sociologues, philosophes, intellectuels plutôt que ces juristes. Il aurait fallu conditionner l’accès à la fac de droit à un minimum de 52% au BAC pour nous en faire l’économie d’au moins 75%.

      1. Excellente et pertinente analyse, en effet ! Plus nous écoutons des sociologues, philosophes et intellectuels nous aiguisons notre jugement au profit d’un juridisme improductif et pueril qui n’a que très souvent floué la bonne marche de toute la vie nationale. Un coup de chapeau à cette tribune du professeur E. Bongeli.
        Merci en tout cas…

  2. Très profond. Je suis tenté, pour expliquer le coup de théâtre que vous dépeignez si bien, de me servir du triangle de Karpman comme grille d’analyse : le FCC en oppresseur, le Cach en victime et l’opinion publique en sauveteur.
    L’oppresseur essaie, maladroitement de jouer le rôle de victime. Le sauveteur ne bougera pas…

    1. “L’echec n’a pas de Parrain” dit-on!

      Attribuer au seul Néhémie Mwilanya la paternité de l’échec cuisant du FCC relève soit d’une analyse simpliste ou soit d’un sentiment de règlement de compte à l’égard d’une personne qui a été influente au sein de cette organisation et qui par conséquent, ne peut manquer d’ennemis en interne comme externe.

      Les raisons de l’échec du FCC sont très complexes.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may have missed