Sun. Jan 17th, 2021

2 thoughts on “Le Rapport Mapping : il était temps !

  1. Le problème avec notre pays, c’est le manque de suivi dans l’accomplissement des processus ou dans l’exécution des décisions importantes. L’autorité de l’Etat n’existe pas dans les zones de conflits. Pourquoi cela, à votre avis ?

    Rapport Mapping ou pas, le gouvernant congolais lui-même n’était-il pas capable d’identifier et de juguler les délits et les crimes commis sur son territoire ? Sinon comment pourrait-on justifier, que durant presque 20 ans d’une magistrature, on ne put pas être capable de mettre la coercition pour imposer l’autorité de l’Etat dans les provinces de conflit et imposer la paix sociale ?
    Et maintenant, quels efforts sont fournis par ceux qui ont dirigé hier et ceux qui dirigent aujourd’hui pour assoir l’autorité de l’Etat dans les zones instables ? Justice à plusieurs vitesses, ou bien ?? Et la Monusco dans tout ça, quel a été son rôle pour finir (Oh ! que dis-je, pour pérenniser!) les exactions à l’Est ? Avec la complicité des gouvernants, dirions-nous ?

    Je crois que justifier l’une ou l’autre personne n’est pas la bonne formule à appliquer dans la réflexion présente. Si vous, Excellence Karubi, vous étiez déjà au courant de ces enquêtes qui avaient pourvu ce fameux Rapport Mapping, saviez-vous, en revanche, que les conflits, et partant les crimes et les exactions contre les populations civiles ont continué à ce jour ?

    La législature passée avait, à mon avis, toute la possibilité d’enrayer le désordre créée par les conflits à l’Est… La question que tout le monde continue de se poser : Pourquoi cela n’a pas été fait ? Et puis, en dehors de cautionner le rapport, quelles sont les actions concrètes le gouvernement congolais a-t-il entreprises, à travers l’ex-Président, pour finir les massacres au Nord Kivu, en Ituri et ailleurs ??… Des massacres dont les images émaillent les réseaux sociaux…

    Un véritable héritage pour le gouvernement actuel!! Une vrai patate chaude, quoi !! Et associé à l’extrême misère de la population depuis des décennies, les gens qui nous lisent se demandent, en se moquant certainement, quel qualificatif attribuer à l’homme politique Congolais !

  2. Ton analyse est bien clair merci pour ça, mais moins des gens vont te lire et plus des gens vont spéculer sur les RS y compris le même rapport mapping, moi personnellement je lis ce rapport hier est avec la surprise de voir les effort JKK et son GVM a l’époque qu’avaient réalisé malheureusement la reconnaissance ne connaît pas les congolais.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may have missed