La SADC s’oppose à toute forme de pression sur la Cour constitutionnelle de la RDC

Kinshasa, 18 janvier 2019 (ACP).- La communauté  de développement de l’Afrique australe (SADC) s’est dite opposée  à toute forme de pression sur la Cour constitutionnelle  et recommande de préserver la paix, dans une déclaration faite à l’issue d’un sommet tenu jeudi à Addis-Abeba, en Ethiopie après examen de la situation politique et sécuritaire en RDC.

Tout en reconnaissant le rôle joué par la Cour constitutionnelle de la RDC, elle  l’a appelée à respecter la Constitution de la RDC, les processus politique et juridique nationaux en vue de finaliser le processus électoral, ainsi qu’à respecter la souveraineté et l’intégrité territoriale  de la RDC.

Nourrie par le rapport la mission de l’observation internationale déployée en RDC, elle a aussi invité la communauté internationale  à soutenir le gouvernement de la RDC en vue de préserver un environnement stable et pacifique après les élections historiques  et d’éviter toute action pouvant entraver le processus électoral.

Elle a félicité le Président de la République Joseph Kabila Kabange pour son leadership démontré par la conduite de ces élections.

Pour la SADC, le pari de l’organisation du 3ème cycle électoral sans appui financier extérieur, fait du Congo un modèle de grandeur et de dignité. Le vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères et intégration régional, She Okitundu a pris part à ce sommet. ACP/DNM/Wet/Kji