#UnivSansharcèlement : jeunes filles, méfiez-vous des professeurs visiteurs !

Professeur Jules (nom d’emprunt) enseigne un cours dont je tais le nom dans une des universités de Mbujimayi. C’est un de ces professeurs visiteurs qui vivent à Kinshasa mais qui viennent, chaque année, donner cours cours à Mbujimayi. On les appelle professeurs visiteurs. Dans l’amphithéâtre, nous avons constaté qu’il s’intéressait beaucoup à Isabelle, 22 ans, une des étudiantes de notre promotion.

A la pause de midi, professeur Jules fait oublie souvent son sac à main et son portable dans l’amphithéâtre. Et il demande uniquement à Isabelle de les lui apporter au réfectoire à côté. Et c’est là, qu’ils engagent chaque fois une petite conversation. Avant, cela passait inaperçu, mais beaucoup d’étudiants ont fini par se rendre compte que les relations se consolidaient entre Isabelle et le professeur Jules.  « Ce sont les relations de bon voisinage ! », a osé répondre Isabelle à ceux qui la soupçonnaient de sortir avec le professeur.

Soit dit en passant, Isabelle porte bien son nom : elle est belle et charmante. Avec un postérieur et des rondeurs antérieures impressionnantes. De quoi donner des vertiges à ceux qui la regardent deux fois.

Plus de doute, elle sort avec le professeur 

De fil en aiguille, prof Jules et Isabelle sont devenus grands amis. Ça blague, ça rigole, ça devient plus amical… Et même plus intime ! C’est finalement une affaire d’amour. Désormais, prof Jules ne se gêne plus à prendre Isabelle dans sa voiture. On peut les voir partager un verre le soir en boite. Ils s’appellent au téléphone, se partagent des photos par WhatsApp… Tout le monde sait que l’étudiante sort avec le professeur. Le comble c’est que désormais c’est à Isabelle que prof Jules demande de ramasser et de rassembler les copies des travaux pratiques TP, ou des interrogations.

Isabelle est même devenue la personne qui facilite les contacts entre le prof et les autres étudiants. Au point que, si vous avez des difficultés dans le cours du professeur Jules, vous n’avez qu’à faire intervenir Isabelle et la question sera réglée. Votre échec va se transformer en réussite comme par un coup de baguette magique. « Les filles savent déplacer des montagnes ! », s’exclamait un jour un étudiant qui venait de se faire aider par Isabelle dans le cours du professeur Jules. L’étudiant avait 4 points sur 10 à une interrogation et on lui en a ajouté 2.

Professeurs visiteurs, faites-vous accompagner de vos épouses légitimes  

Il y a cette réalité chez les professeurs visiteurs. Quand ils voyagent pour aller enseigner dans d’autres villes, ils n’amènent pas leurs épouses avec eux. Celles-ci restent en Europe, à Kinshasa ou à Lubumbashi. Du coup, ils se retrouvent ainsi à vivre en célibataires et n’hésitent pas à harceler les étudiantes. Que pensez-vous d’Isabelle et de pro Jules. Est-ce un harcèlement ou une relation amoureuse ? Peut-on imaginer un amour vrai entre un professeur et son étudiante, sachant qu’il y a une relation dominant-dominé ?

Stop au harcèlement sexuel en milieu universitaire. #UnivSansHarcèlement.

Par Romeo Muteba sur https://habarirdc.net/univsansharcelement-jeunes-filles-mefiez-vous-des-professeurs-visiteurs/