REVUE DE PRESSE THEMATIQUE. Victoire du Fcc à l’élection des Bureaux définitifs des Assemblées provinciales

Bureaux définitifs : le FCC contrôle 20 provinces sur les 24 programmées !

Ce lundi 11 mars 2019 ont eu lieu dans les différentes assemblées provinciales, sur l’ensemble du territoire, l’élection et l’installation des bureaux définitifs. Ceux qui vont, dans les jours qui suivent, élire les gouverneurs et sénateurs connaissent désormais leurs chefs de file. Surprises et jeux politiques étaient au rendez-vous. Satisfaction pour le regroupement politique de l’ancien Président Joseph Kabila qui, à l’issue de ces élections, prend le contrôle de 20 assemblées provinciales sur les 24 programmées par la Commission Electorale Nationale Indépendante. 

Félix Tshisekedi, hormis l’Assemblée nationale dont il est contraint de cohabiter avec les élus du régime précédent, va devoir s’accorder avec les assemblées provinciales presque totalement contrôlées par le FCC. Dans un communiqué signé par le coordonnateur de la cellule stratégique, Néhémie Mwilanya, le FCC félicite tous ses membres députés provinciaux pour leur discipline et loyauté aux idéaux prônés par son Autorité morale. Par la même occasion, ce méga regroupement politique formule le vœu de voir ce même comportement prévaloir lors des élections des gouverneurs et vice-gouverneurs.

A l’Assemblée provinciale de Kinshasa, Godefroid Mpoyi du FCC a été élu au poste de Président avec 30 voix, devant Joseph Malungeni du MLC, seul concurrent direct après que Peter Kazadi de l’Udps ait retiré sa candidature pour des raisons politiques. Sous la chaleur d’enfer qui animait le bureau de l’APK à cause d’une longue coupure d’électricité, les 48 députés provinciaux ont voté ceux qui vont mener le bâton de commandement pendant les cinq prochaines années.

Francis Tshibalabala assumera les fonctions de Vice-président. Il n’a pas hésité à renverser son challenger principal, Sapu Kalimasi, qui assumait la présidence du bureau provisoire. Léon Junior Nembalemba jouera le rôle de Rapporteur et sera secondé par Marie Kyet Mutinga. Enfin, Papy Epiana Nzamu a été élu Questeur.

Conformément à son règlement  intérieur, l’Assemblée provinciale de Kinshasa n’a pas dérogé aux règles. Avant le déroulement du vote, tous les candidats ont défilé tour à tour devant le public, question de donner, chacun, sa vision et ses motivations concernant différentes fonctions respectives.

Transparence

Les élections se sont déroulées en toute démocratie et discrétion comme voulues par la Constitution. Puisque, faut-il le dire, aucun incident n’a été signalé pendant le déroulement des ces joutes électorales ayant permis aux élus du peuple d’élire les 5 membres qui vont désormais prendre les manettes pour conduire cette nouvelle législature.

Godefroid Mpoyi reste optimiste

Prenant parole après l’installation, le Président du bureau définitif de l’APK a tenu à remercier le bureau provisoire pour avoir accompli sa mission en toute douceur au cours de cette session extraordinaire. Ce, avant de rassurer les Députés provinciaux qu’il jouerait le rôle de première main pour redorer l’image de cette institution ternie à cause de la ‘’corruption’’. Dans les jours à venir, Godefroid Mpoyi promet d’abord d’abattre un travail de tuttant pour pousser les élus à faire un choix utile lors des élections sénatoriales et de Gouverneur et son vice. Puis, mener une enquête approfondie pour découvrir les preuves de la soit disant ‘’corruption’’ décriée par certains candidats sénateurs ayant même poussé ces derniers à retirer leur candidature.

En ce qui concerne les autres provinces notamment, le Maniema, la députée provinciale Gertrude Kitembo du Front Commun pour le Congo a été élue au poste de président. L’élue de Pangi est jusqu’ici, la seule femme à s’offrir ce poste en République Démocratique du Congo, aux termes des élections qui se sont déroulé dans différentes provinces.

Le député provincial du Front Commun pour le Congo Tshibangu Muakas Valdo est élu président du bureau définitif de l’assemblée provinciale de Lomami.

Claude Buka du PPRD prend la tête du bureau définitif de l’assemblée provinciale de l’Equateur. Le Mouvement de Libération du Congo, “MLC” de Jean-Pierre Bemba prend la Vice-présidence avec le député Isangola mais aussi le poste de questeur avec le député Elodji.

Au Kasaï, le député provincial du PPRD, Aloïs Mushitu Ngenge est élu président avec 26 voix sur les 31 votants, devant le candidat Muamba Muamba Pierre de l’UDPS qui a obtenu 5 voix. Cette victoire a été rendue en partie possible par le désistement de Jacques Matadi Pasa.

Haut-Katanga et Kongo central

Le candidat Freddy Kashoba est élu président du bureau définitif de l’Assemblée provinciale du Haut-Katanga obtenant 26 voix contre 19 pour son adversaire direct en la personne de Gabriel Kyungu Wa Kumwanza. Celui-ci qui avait choisi de siéger à l’Assemblée provinciale au détriment de l’Assemblée nationale où il était président du bureau provisoire en tant que doyen d’âge.

Pierre-Anatole Matusila Malungeni, lui, est élu président du bureau définitif de l’Assemblée provinciale du Kongo Central. Il a devancé son challenger, Serge Kwebena Ntanda de l’AFDC-A (FCC) en obtenant 24 voix sur les 41 exprimées.

Ancien ministre de l’Energie et Ressources hydrauliques dans le gouvernement Samy Badibanga, Pierre Anatole, a présidé le bureau provisoire du parlement provincial avant de se faire élire à ce poste. Le député Edmond Luzolo Luanganga du parti le Centre (FCC) est élu au poste de vice-président avec 30 voix.

La Prospérité, 12 mars 2019

Elections des bureaux définitifs des Assemblées provinciales hier

Victoire écrasante du front commun pour le Congo !

Ce qui a poussé le Coordonnateur national de cette plateforme, Me Néhémie Mwilanya Wilondja, à féliciter tous les membres provinciaux du FCC pour  »leur discipline et loyauté aux idéaux prônés par son autorité morale, le camarade Joseph Kabila Kabange ». Il formule ainsi le vœu de ‘‘voir ce même comportement prévaloir lors des élections des Gouverneurs et Vice-Gouverneurs ». En ce mois de la femme, ce scrutin est tombé à point nommé pour les deux dames qui ont eu la baraka de se faire élire à la tête des organes délibérants : Gertrude Kitembo, qui a raflé tous les 22 voix des députés provinciaux de Maniema, et Augustine Dako, propulsée sur le piédestal de l’assemblée provinciale du Bas-Uélé.

1. Assemblée provinciale de Kinshasa: Godé Mpoy élu président. Le candidat du Front commun pour le Congo (FCC), Godefroid Mpoy Kadima vient d’être élu ce lundi 11 mars 2019 Président du bureau définitif de l’Assemblée provinciale de Kinshasa.

2. Assemblée provinciale de la Tshopo: Gilbert Bokungu, nouveau président Gilbert Bokungu, élu du territoire d’Ubundu et du regroupement politique AAB membre FCC, a été élu président. Il sera secondé par le député Mbilingo Angbula Philippe, du regroupement AMK de la coalition Lamuka. Rapporteur : Trésor Bafandu Belina de AABC, son adjoint est Bienvenu Bolongue de AAAA. La questeur est Falone Selenge Matende du regroupement AFDC et Alliés. 

3. Kasaï: Aloïs Mushitu Ngenge élu président : PPRD Le bureau définitif est composé de la manière suivante : Président : Aloïs Mushitu Ngenge PPRD, Vice-président : Jean Marie Kapinga Rapporteur : Pongo Mubambara PPRD Rapporteur adjoint : Mfutu Guillaume Questeur : Piemamikobi Gaston. 

4. Kongo-Central: Pierre Anatole Matusila élu à la tête de l’assemblée provinciale Il est du parti politique ABAKO, membre Lamuka, le regroupement de l’opposition piloté par Moïse Katumbi. Edmond Luzolo Lwa Nganga a été élu vice-président. Il est du parti politique le Centre. 

5. Haut-Katanga: FCC Kashoba Freddy élu président de l’Assemblée provinciale. Freddy Kashoba député provincial, élu de Kasenga, est élu président de l’Assemblée provinciale du Haut-Katanga. 

6. Haut-Uele: Le FCC Afaounde Sumbu élu président de l’Assemblée provinciale Afaounde Sumbu, élu du Territoire de Watsha, a, lundi 11mars, été élu président de l’assemblée provinciale face à Ismaël Ebunze, l’ancien président.

7. Lomami: Le FCC Tshibangu Valdo élu président de l’assemblée provinciale. Voici la composition du bureau : Président : TSHIBANGU MUKAS VALDO (Luilu) Vice-président : NUMBI NUMBI CLOVIS (Lubao) Rapporteur titulaire : KASANGANA MULUNDA ÉLIE (Ngandanjika) Rapporteur adjoint : KABAMBA TSHILOMBO SOZITO (Luilu) Questeur : EJIBA MPUNGUE SIDONIE (Kabinda ville).

8. Haut Lomami: le FCC Héritier Katandula élu président de l’Assemblée provinciale Marcel MbuyaNgoya a été porté au poste de vice-président. Mwamba LumbalaKalend a été élu rapporteur. Il sera secondé par Josephine Malale Banza qui avait dirigé le bureau provisoire. Le poste de questeur est revenu à Raphael Ngoy Yolo. 

9. Tanganyika: Lulu Kitenge Joseph élu président de l’Assemblée provinciale Le député Lulu Kitenge Joseph a été élu président du bureau définitif de l’Assemblée provinciale du Tanganyika. Lubuli Kaluta Alvard a été élu vice-président sur la liste du PPRD. Au poste rapporteur, l’Assemblée a élu Kimpu Awel Cyril sur la liste de l’AFDC, et en tant que questeur Abibabinti Masudi, aussi pour le compte de l’AFDC.

10. Equateur: Claude Buka élu président de la l’assemblée provinciale Le député provincial du PPRD Claude Buka a été élu président de l’assemblée provinciale de l’Equateur. Alexis Nkumu (MLC) a été élu vice-président, Lopose Peter au poste de rapporteur (PALU-A), Clovis Elongama, rapporteur adjoint (AMK) et Ryphin Elodji questeur (MLC). 

11. Assemblée provinciale du Sud-Ubangi : John Degbalase de l’AFDC et Alliés élu président du bureau définitif Antoine Bokumu et WapuGboka Augustin du Mouvement de libération du Congo (MLC), ont été élu respectivement vice-président et rapporteur du bureau définitif. Le poste du questeur a été arraché par Malumba Papy, élu de Libenge et membre de CDER de Jean-Lucien Busa.

12. Maniema: Gertrude Kitembo, la première femme élue présidente de l’Assemblée provinciale avec 22/22 députés. 

13. Sud-Kivu: Lwamira Zacharie élu président du bureau de l’Assemblée provinciale Le député provincial, élu du territoire de Walungu Lwamira Zacharie, a été élu président du bureau définitif de l’Assemblée provinciale. A la vice-présidence, Yabé Norbert d’Alternance Vital Kamerhe 2018, l’a emporté avec 26 voix devant Bisimwa Batandi qui a recueilli 21 voix. 

14. Kasaï-central: Patrice-Aimé Sesanga élu président du bureau définitif au Kasaï central

15. Tanganyika: Lulu Kitenge Joseph élu président de l’Assemblée provinciale.

16. Bas-Uele: Augustine Dako (FCC)

17 Ituri: Banga Tchombe Siméon

18. Lualaba: le président sortant Kamwenyi réélu à la tête de l’assemblée provinciale

19. Kasaï-Oriental: Yves Muamba Kadima, de l’UDPS Tshisekedi, a été élu président du bureau définitif de l’assemblée provinciale Yves Muamba Kadima, de l’UDPS Tshisekedi, a été élu président du bureau définitif de l’assemblée provinciale du Kasaï-Oriental avec 22 voix sur 22.

20. Kwilu : Makongo Serge 21. Nord Ubangi : Simon Gbalimo Mbedua (Président); Achile Kwango (Vice-président); Robert Mwaka (Rapporteur); Roger Akelo (Rapporteur adjoint); Bembide Polele (Questeur).

Forum des As, 12 mars 2019

« Tout celui qui ne travaillera pas pour l’intérêt des Kinois rencontrera l’Assemblée provinciale sur son chemin » (Godé Mpoyi)

Godefroid Mpoyi Kadima, nouveau président du bureau définitif de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, a présenté brièvement les grandes lignes de sa vision à la tête de l’organe délibérant de la province-capitale.

«Nous vous garantissons que nous ne ménagerons aucun effort pour redonner à Kinshasa son sobriquet d’antan : Kinshasa, la belle. Je compte sur votre patriotisme et votre grande intelligence pour que nous puissions ensemble construire cette ville méchamment détruite», a-t-il déclaré ce lundi après la proclamation de sa victoire.

Il dit vouloir faire de l’Assemblée provinciale une institution réellement indépendante. «Vous pouvez compter sur votre Assemblée qui n’est nullement une caisse de résonance comme on veut le prétendre. Vous aurez des députés de qualité et un gouverneur de qualité», a-t-il ajouté.

Il a également mis en garde le futur exécutif provincial. «Tout celui qui ne travaillera pas pour l’intérêt des Kinois rencontrera l’Assemblée sur son chemin», a encore dit le pasteur, membre de l’AFDC-A.

Auguy Mudiayi Kalala

actualite.cd, 12 mars 2019

Assemblées provinciales : Kashoba, Sesanga, Matusila, Mpoyi …sur le podium

La Commission Electorale Nationale Indépendante (Ceni) a organisé hier lundi 11 mars 2019 l’élection, suivie de l’installation des membres des bureaux définitifs des Assemblées provinciales dans 24 provinces du pays, à l’exception de celles du Nord-Kivu et de Mai-Ndombe.

           Les animateurs des assemblées provinciales de ces 24 provinces de la République Démocratique du Congo sont désormais connus.

           On signale que le patriarche Gabriel Kyungu a été battu, dans la course à la présidence de l’Assemblée  provinciale du Haut-Katanga, par Freddy Kashoba, candidat du FCC (Front Commun pour le Congo), qui raflé 26 voix contre 19 à son adversaire. C’est l’une de grosses surprises de ce scrutin, compte tenu du passé politique du perdant, qui avait occupé ce fauteuil de 2006 à 2015.

           On rappelle qu’il a eu à assumer, pendant deux mois, concomitamment à l’Assemblée Nationale et à l’assemblée provinciale, les fonctions de président des bureaux provisoires, avant d’opter pour le Haut-Katanga à cause de l’incompatibilité de cumul de mandats.

           Dans une autre province démembrée de l’ex-province du Grand Katanga, à savoir le Lualaba, c’est le président sortant de l’Assemblée provinciale, Louis Kamwenyi Tumbu, qui a été réélu.

Le candidat de l’AFDC de Bahati et membre du FCC, le pasteur Godefroid Mpoyi, a remporté la présidence de l’Assemblée provinciale de la ville de Kinshasa.

           Quelques heures avant le déroulement du scrutin, un des favoris à ces élections, le candidat de l’UDPS, Peter Kazadi, avait jeté l’éponge.

L’ancien ministre de l’Energie, Anatole Matusila, quant à lui, a été porté au perchoir de l’assemblée provinciale du Kongo Central.

           Patrice Aimé Sesanga est devenu, à l’issue de l’élection d’hier, président de l’Assemblée provinciale du Kasaï Central.

            Sénateur depuis 2006, Sesanga-père  dirigera désormais l’organe délibérant de cette province. On retient qu’il avait été élu, en décembre 2018, député provincial dans le territoire de Luiza.

Dans la province du Kasai Oriental, c’est un candidat de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social qui a, sans surprise, pris la tête de l’Assemblée provinciale. Il s’agit de Yves Muamba Kadima, qui a raflé 22 voix sur 22.

           La présidence de l’Assemblée provinciale du Haut –Uele est revenue au candidat du FCC, Afaounde Sumbu, et celle de Lomami à Valdo Tshibangu.

           Notons qu’après l’installation des bureaux définitifs des Assemblées provinciales, la centrale électorale a le feu vert pour organiser, déjà ce vendredi 15 mars, l’élection des gouverneurs, et le 26 mars, celle des sénateurs dans 24 provinces de la République. Quant à celle des députés provinciaux à Butembo et Beni (Nord-Kivu) et Yumbi (Mai-Ndombe), elle est prévue le 31 mars.

Eric Wemba, Le Phare, 12 mars 2019

RDC : la coalition pro-Kabila remporte l’élection des assemblées provinciales

Nouvelle étape dans l’installation des nouvelles institutions en République démocratique du Congo, avec les élections lundi 11 mars des bureaux définitifs des assemblées provinciales. Sans surprise, le FCC obtient le contrôle de 20 des 24 provinces dans lesquelles les élections ont pu être organisées. Dans les provinces du nord Kivu et Maïndombe, les élections ont été reportées.

Sur les 24 assemblées provinciales concernées, quatre échappent au contrôle de la coalition pro-Kabila, dont le Kasaï oriental avec le député du parti présidentiel l’Udps, Ives Muamba Kadima. Au Kasaï Central c’est l’ancien sénateur Aimé-Patrice Sesanga de la plateforme katumbiste Ensemble qui a été choisi.

Au Kongo Central, le docteur Anatole Matusila de l’Alliance des bâtisseurs du Kongo, membre de la coalition Lamuka. Et dans la Mongala, c’est le MLC avec Floribert Nzienge Gala qui prend la présidence de l’assemblée.

Une déception pour l’opposition

Dans le Haut-Katanga, un des fiefs de l’ancien gouverneur Moïse Katumbi, le coordonnateur d’Ensemble Gabriel Kyungu wa Kumwanza a été battu par le FCC Freddy Kashoba.

Pour ce qui est de la capitale-province, Kinshasa, le désistement du candidat de l’UDPS Peter Kazadi avant le vote a ouvert grandement la voie au FCC Godefroid Mpoyi. Pour certains, ce retrait relèverait d’une stratégie de coalition pour permettre au parti de l’actuel président de la République de prendre le poste de gouverneur, poste qui aurait été négocié en échange de ce retrait.

Par ailleurs, deux femmes seulement, toutes du FCC, ont été désignées par leurs pairs : Gertrude Kitembo au Maniema et Augustine Dako dans le Bas-Uele.

Rfi, 12 mars 2019

RDC : le FCC remporte la majorité de bureaux définitifs des assemblées provinciales

Plusieurs assemblées provinciales ont élu lundi 11 mars leurs bureaux définitifs. La majorité de bureaux seront dirigés par la plateforme Front commun pour le Congo (FCC), de l’ex-président Joseph Kabila.

Au Sud-Ubangi, par exemple, le député provincial John Degbalase du regroupement AFDC et Alliés, membre du FCC, a été élu président de l’assemblée provinciale. 

Godefroid Mpoyi Kadima, membre de la plateforme FCC, a été élu président du bureau définitif de l’organe délibérant de la capitale congolaise avec plus de 25 voix.

Les femmes

Du côté du Bas-Uele, une femme, Augustine Dako de l’AAC (FCC) est aussi devenue présidente de l’assemblée provinciale.

Une autre femme a été élue à la tête de l’assemblée provinciale du Maniema ce lundi 11 mars. Il s’agit de Gertrude Kitembo Mapala, élue avec 22 voix sur 22. Son vice est Bernard Guyeni Masili de la circonscription électorale de Lubutu. 

L’assemblée du Sud-Kivu a désormais comme président : pasteur Zacharie Lwamira. Une femme est membre du bureau définitif. Il s’agit de Dr Blandine Kalafula Biakusaka, qui prend la questure.

Au Kasaï, Alois Mushitu Ngenge   du PPRD a été élu président. Dans cette province, tous les cinq postes du bureau reviennent au FCC. Aucune femme n’a été élu mais chaque territoire est représenté.

Dans la Lomami, Tshibangu Muakas Valdo, député provincial du regroupement politique AAAC (FCC), a été élu président du bureau définitif de l’assemblée provinciale.

Exception à Mbuji-Mayi

Héritier Katandula Kamwisha de l’AAB (FCC) a été plébiscité président de l’assemblée provinciale du Haut-Lomami.

Dans la province du Tanganyika, le député Lulu Kitenge Joseph va président le bureau définitif de l’assemblée provinciale.

Le député AAB (FCC) Afounde Afongenda Sumbu a été élu président de l’Assemblée provinciale du Haut-Uele, au terme des élections organisées lundi 11 mars.

A l’Equateur, le député provincial du PPRD Claude Buka a été élu président de l’assemblée provinciale.

Le bureau définitif de l’assemblée provinciale du Kasaï-Central sera dirigé par Patrice-Aimé Sessanga. Aucune femme ; parmi les trois que compte cette institution, ne fait partie de ce bureau. 

Au Kasaï-Oriental, Yves Muamba Kadima, de l’UDPS Tshisekedi, a été élu président.  L’UDPS rafle la majorité au bureau définitif de l’assemblée provinciale. 

Radio Okapi, 11 mars 2019

Election des Bureaux définitifs/Assemblées provinciales : le FCC se taille la part du lion

Hier lundi, 24 assemblées provinciales de la République démocratique du Congo se sont dotées de leurs bureaux définitifs. Hormis les provinces du Nord-Kivu et du Mai-Ndombe, les premières tendances donnent le FCC largement gagnant. Ce qui devrait réconforter l’assise politique de Joseph Kabila, autorité morale du FCC, alors que sa plateforme est assurée de conserver la majorité au niveau de l’Assemblée nationale.

La date fixée par la Commission électorale nationale indépendante (Céni) pour l’élection des bureaux définitifs des assemblées provinciales a été tenue. Hier lundi, 24 assemblées provinciales de la RDC ont été appelées à élire leurs bureaux définitifs. Seules les provinces du Nord-Kivu et du Mai-Ndombe n’ont pas été sou- mises à cet exercice, en attendant les législatives nationales et provinciales prévues le 31 mars prochain.

Selon les premières tendances, c’est le Front commun pour le Congo (FCC) qui sort pratiquement gagnant. La plateforme politique de Joseph Kabila a raflé la mise, en s’adjugeant le contrôle des bureaux définitifs d’un nombre important des assemblées provinciales.

Dans les provinces où le candidat du FCC a été mis en ballotage défavorable, c’est un candidat de l’opposition, dite modérée, qui a été plébiscité.

A Kinshasa, c’est le député FCC, Godé Mpoy, qui a été élu président de l’assemblée provinciale. Le bureau définitif de l’assemblée provinciale du Lualaba sera présidé par le FCC Louis Kamwenyi Tumbu. Dans le Maniema, Gertrude Kitembo, présenté sur le ticket FCC, qui va se revoir sur le perchoir. Dans le Tanganyika, le FCC a réussi à imposer sa loi en faisant élire son candidat, Lulu Kitenge, à la présidence de l’assemblée provinciale. Dans le Haut-Uélé, le FCC Afounde Afongenda Sumbu prend les commandes de l’assemblée provinciale.

Même scénario dans le Haut Lomami où le FCC Héritier Katandula a pris le devant sur ses concurrents. L’équateur n’a pas échappé à la règle en plaçant à la tête de l’organe délibérant de la province le FCC Claude Buka.

Dans le Bas-Uélé, le FCC a conformé sa toute puissance en faisant élire au perchoir

Augustine Dako. A la Tshopo, le FCC Gilbert Bokungu hérite de la présidence de l’assemblée provinciale. Dans le Haut-Katanga c’est le FCC Freddy Kashoba qui a remporté la bataille face au vétéran Gabriel Kyungu wa Kumwanza.

Dans les provinces où le FCC n’a pas réussi à s’imposer, c’est un candidat de l’opposition, dite modérée, qui a eu les faveurs des députés provinciaux. C’est le cas du Kongo Central où Anatole Matusila, présenté sur la liste de l’Abako, a été élu président de l’assemblée provinciale. Patrice-Aimé Sessanga de l’Alternance pour la République, père de Delly Sessanga, a été élu président de l’assemblée provinciale du Kasaï central. Yves Muamba Kadima de l’UDPS/Tshisekedi a été élu président du bureau définitif de l’assemblée provinciale du Kasaï-Oriental.

Dans le Kasaï, le FCC est parvenu à faire élire à la présidence son candidat, Alois Mushitu Ngenge.

KABILA RÉCONFORTE SON ASSISE POLITIQUE

Dans d’autres provinces, les dernières tendances donnent le FCC largement vainqueur.

Au vu des résultats de l’élection des bureaux définitifs des assemblées provinciales de 24 provinces de la RDC, Joseph Kabila, autorité morale du FCC, vient de réconforter son assise politique dans le pays.

Alors que sa plateforme politique est engagée dans une coalition avec le CACH du tandem Félix Tshisekedi – Vital Kamerhe, Joseph Kabila en se tapant la part du lion aux élections des bureaux définitifs des assemblées provinciales, consolide également son emprise dans le microcosme politique de la RDC. L’ancien président de la République devient désormais incontournable.

Majoritaire à l’Assemblée nationale où le FCC est assuré d’avoir la majorité – ce qui lui ouvre la voie à la direction du gouvernement – Joseph Kabila devrait vraisemblablement contrôler les exécutifs provinciaux. Sans compter le Sénat qui, apparemment, n’échapperait non plus à son contrôle. La Céni annonce les sénatoriales pour le vendredi 15 mars prochain.

Dans ces conditions, Joseph Kabila s’impose, avec son FCC, comme le passage obligé pour le règlement de tout ce qui se rapporte aux affaires de l’Etat.

Le Potentiel, 11 mars 2019

RDC/Assemblées provinciales : “Le changement tant attendu n’aura pas lieu au-delà de la présidence du pays”, (Noël Tshiani)

Noël Tshiani Muadiamvita candidat malheureux à l’élection présidentielle du 30 décembre 2018 a, à l’issue des élections de membres des bureaux définitifs des assemblées provinciales qui se sont déroulées lundi dernier en République Démocratique du Congo, déclaré que le changement tant attendu n’aura pas lieu.

Le FCC de Joseph Kabila a remporté la totalité des membres des bureaux définitifs et la quasi-totalité des présidences des assemblées provinciales du pays. Le changement tant attendu n’aura pas lieu au delà de la présidence du pays. Les médiocres refusent de dégager”, a indiqué Noël Tshiani ce mardi via Twitter.

Pour rappel, le Front Commun pour le Congo, plateforme gouvernementale dont l’ancien président Joseph Kabila est l’autorité morale, a triomphé sans surprises à ces élections.

Sur les 24 provinces où les membres de bureaux définitifs ont été élus, le FCC a raflé la présidence de 20 assemblées provinciales.

Jephté Kitsita, 7sur7.cd, 11 mars 2019 

Présidences des Assemblées provinciales : N. Mwilanya célèbre la victoire du FCC dans 20 provinces sur 24 et félicite les députés provinciaux FCC

Le Front Commun pour le Congo (FCC), plateforme gouvernementale dont le patron est l’ex président Joseph Kabila, s’est, lundi 11 mars 2019, réjoui de sa victoire remportée à la présidence des assemblées provinciales dans 20 provinces sur les 24 lors des élections des membres de bureaux définitifs programmées par la commission électorale nationale indépendante.

Il ressort desdits scrutins que le FCC a remporté la présidence des assemblées provinciales dans 20 provinces sur les 24 programmées par la commission électorale nationale”, écrit dans un communiqué Néhémie Mwilanya Wilondja, coordonnateur du FCC.

Il a aussi félicité tous les députés provinciaux FCC pour leur discipline et loyauté aux idéaux de l’ex président Kabila, patron de cette plate-forme de gouvernement.

Dans le Haut-Katanga notamment, le FCC Kashoba a battu Gabriel Kyungu Wa Kumwanza.

À Kinshasa, c’est encore le FCC Godet Mpoyi qui va diriger organe délibérant.

Jephté Kitsita, 7sur7.cd, 11 mars 2019

https://congo30juin.com/2019/03/12/revue-de-presse-thematique-victoire-du-fcc-a-lelection-des-bureaux-definitifs-des-assemblees-provinciales/