Dans “l’ombre du juju”, ces nigérianes victimes de trafic

Des milliers de jeunes femmes victimes d’un trafic du Nigeria vers l’Italie pour alimenter le marché noir de la prostitution sont aujourd’hui fragilisées par plusieurs difficultés. 

Parmi ces difficultés, la croyance qu’elles sont sous le coup d’un mauvais sort. Il faut dire que ces filles avaient subi des rituels occultes avant leur départ. 

Elles se disaient guetter par une mort mystérieuse si elles n’assuraient pas le paiement de la rente promise à leurs proxénètes. 

Reportage en Sicile, Naomi Grimley, Lamine Nouriddine Konkobo sur https://www.bbc.com/afrique/47260430?ocid=socialflow_twitter