She Okitundu : « Le débat post-électoral sur la vérité des urnes est définitivement clos » avec le triomphe de Fatshi à Addis Abeba

Kinshasa 13-02-2019 – Le vice-Premier ministre en charge des Affaires étrangères souligne que la désignation de Félix Tshisekedi au poste de 2ème vice-Président de l’Union africaine, procède de la légitimation par cette organisation continentale, de l’actuel pouvoir en RDC qui en outre met définitivement fin au débat post-électoral.

Léonard She Okitundu postule que le débat post-électoral sur la “vérité des urnes” en RDC est définitivement clos.

Dans une vidéo tweetée sur le compte de son ministère, le vice-Premier ministre congolais en charge des Affaires étrangères souligne que la désignation de Félix Tshisekedi au poste de 2ème vice-Président de l’Union africaine, procède de la légitimation par cette organisation continentale, de l’actuel pouvoir en RDC.

Sans décourager le camp de Martin Fayulu, candidat malheureux à la présidentielle du 30 décembre 2018, She Okitundu estime que ce plébiscite de Félix Tshisekedi met définitivement fin au débat post-électoral.

« A mon avis, c’est déjà la consécration, si pas la légitimation africaine de notre Président après les remous qu’on a vécus dernièrement. Le débat post-électoral est aujourd’hui définitivement clos. Le chef de l’Etat est actuellement Président de la République de plein exercice en RDC », a indiqué Leonard She Okitundu.

Félix Tshisekedi sera président de l’UA en 2021 

Conformément à la tradition au sein de l’UA, le patron de la diplomatie congolaise note que la désignation de Félix Tshisekedi au poste de 2ème vice-Président de l’UA, lui confère de plein droit, le statut de Président de cette organisation à l’horizon 2021.

Selon lui, « il y a lieu de féliciter le Président Tshisekedi, pour avoir été choisi parmi ses collègues pour être le deuxième vice-président de l’UA pour l’exercice de 2019.

Il en sera le président, à l’exercice 2021, ce qui est déjà programmé », a affirmé She Okitundu sur le compte twitter du ministère des Affaires étrangères. Félix Tshisekedi sera précédé à la tête de cette organisation continentale (en 2020) par le président Sud-africain Cyril Ramaphosa, élu 1er vice-président de l’UA au cours du 32ème sommet.

RDC, l’un des Etats réellement démocratiques de l’Afrique 

Le chef de la diplomatie congolaise ajoute que l’alternance paficique intervenue en République démocratique du Congo vient de marquer l’entrée de ce pays dans le club des pays véritablement démocratiques du continent.

« C’est un succès pour la diplomatie congolaise et en premier lieu, du Président Félix Tshisekedi. Vous savez que chez nous il y a eu une première alternance pacifique et la RDC est entrée dans le club des pays véritablement démocratiques sur le continent africain. C’est quelque chose de fondamental », a indiqué She Okitundu.

Le président congolais Félix Tshisekedi a été élu 2ème Vice-président de l’Union africaine au cours du 32ème sommet de l’organisation panafricaine tenu du 10 au 11 février à Addis Abeba. Il vient après l’Egyptien Abdel Fatah al-Sissi, Président en exercice, suivi du 1er vice-président Cyril Ramaphosa (Afrique du Sud).

Apres plusieurs jours à l’extérieur du pays, le Président congolais , Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a regagné la capitale congolaise, hier mardi 12 février par l’aéroport international de N’djili.

Orly-Darel Ngiambukulu/Forum des As